SEVE participe à la mise en place d’une approche innovante du dialogue philosophique auprès d’enfants présentant un trouble développemental du langage

Depuis l’automne 2021, SEVE (Savoir Être et Vivre Ensemble) participe à un projet d’implantation de dialogues philosophiques, soutenu par une mesure du ministère de l’Éducation, visant les élèves à besoins particuliers.

En partenariat avec les spécialistes en adaptation scolaire de l’école Saint-Arsène à Montréal, ce projet a été initié et conduit par une équipe multidisciplinaire composée de deux titulaires orthopédagogues, deux enseignantes spécialistes en arts et une orthophoniste scolaire. Elles ont souhaité travailler de concert avec SEVE, afin de développer et d’animer en classe, une série d’ateliers spécifiques aux besoins de ces élèves.

Notre animatrice et formatrice, prépare et anime donc une fois par semaine des ateliers de dialogues philosophiques qui s’adressent à des classes AMPLI, composés d’élèves présentant un TDL (trouble développemental du langage). L’objectif est de soutenir la pratique du langage et du raisonnement à l’aide d’exercices ciblés qui s’appuient sur des thèmes philosophiques et logiques grâce à une approche ludique et créative.

En tant qu’animatrice, c’est vraiment un beau défi de travailler avec des enfants qui ont un trouble de langage ; trouver des outils ludiques (photos, jeux) pour éveiller leur curiosité et leur créativité naturelles, stimuler leur capacité de s’exprimer en tenant compte des stratégies afin de les aider à dépasser leurs difficultés avec le vocabulaire, notamment. Mais surtout, être émerveillée par leur étonnement, leur volonté de s’assurer d’être clair, leur patience envers d’autres qui vivent de plus grands défis encore est une expérience qui m’a beaucoup nourrie.

Emmanuelle, animatrice et formatrice SEVE

Il m’est apparu essentiel d’offrir aux élèves avec des difficultés langagières, une pratique privilégiée pour développer conjointement, leur pensée, leur langage et la qualité de leurs interactions. Le dialogue en communauté de recherche philosophique répond à ce besoin. Collaborer avec une animatrice aguerrie, une équipe d’enseignantes spécialisées et expérimentées, permet une co-construction qui offre le meilleur de l’expertise de chacune. Je remercie SEVE et Emmanuelle de relever ce défi. Merci aux enseignantes, pour leur ouverture aux pratiques innovantes et leur implication dans les adaptations. Merci au ministère de l’Éducation, de rendre possible un travail de collaboration de cette qualité, ainsi qu’à à notre direction d’école de valoriser ce projet ; enfin un remerciement particulièrement affectueux aux élèves, qui participent avec joie à cette recherche du savoir être, vivre et penser, ensemble !

Marie, orthophoniste scolaire et responsable du projet